Portugal / Immigration : l’UE Finance des Brigades Anti-Rumeur

« N’alimentez pas la rumeur ! » est le nom d’une initiative UE qui arrivera dans de nombreuses villes européennes ce mois-ci.

Elle implique la création de « brigades anti-rumeur » qui auront pour rôle de disséminer des informations positives sur l’immigration et de tordre le cou aux préjugés courants.

Parmi les rumeurs typiques et sans fondement, les affirmations suivantes sont dans le collimateur :

– Les immigrés ne veulent pas travailler

– Les immigrés prennent les emplois des portugais

– Les immigrés vivent d’aides sociales

– Les immigrés sont liés au monde de la criminalité

– Les enfants des immigrés causent des problèmes à l’école

La municipalité d’Amadora qui compte 10% d’étrangers de 41 nationalités a déjà mobilisé des « agents anti-rumeur » qui commenceront à travailler sur le terrain dès ce mercredi 10 septembre 2014.

Le maire de la ville, Carla Tavares, explique qu’on trouvera ces agents dans les écoles et les associations communautaires. Ils expliqueront les tendances comportementales et les habitudes des différentes cultures afin que la population locale se sente moins « perplexe ».

[source]

This entry was posted in ACTU and tagged , , . Bookmark the permalink.

One Response to Portugal / Immigration : l’UE Finance des Brigades Anti-Rumeur

  1. Pingback: Portugal: L’UE Finance des Brigades Anti-Rumeur sur l’immigration - Les Observateurs

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *